Les Diablerets, 7 août 2016. Le kenyan Eric Muthomi Riungu et Martina Strähl ont remporté le Glacier 3000 Run avec une avance confortable. Le vainqueur de l’an passé, Philipp Feuz, prend la deuxième place. Les conditions de la 9ème édition de la course sur glacier ont été idéales.

785 coureurs ont pris part au défi du 9ème Glacier 3000 Run. A cette occasion, ils ont parcouru 26 kilomètres avec une dénivellation de 1900 mètres depuis la Promenade de Gstaad, via Gsteig pour grimper jusqu’au paysage sauvage du glacier. « Les conditions n’ont jamais été aussi bonnes », s’extasie l’ancien directeur de course, Helmut Perreten. Le citoyen d’Untersee âgé de 41 ans a fini 12ème au classement général et premier de sa catégorie M40. Le kenyan résidant en Autriche Eric Muthomi Riungu a signé le meilleur temps du jour en 2h23’09’’. Avec ce nouveau succès, l’africain de 26 ans remporte ainsi sa cinquième victoire de la saison. Impressionnant avec quelle légèreté Riungu a surmonté la moraine escarpée de Cabane jusqu’au glacier. « Ce parcours a été une expérience tout à fait exceptionnelle, avec la traversée du glacier et le magnifique panorama. J’ai pu profiter pleinement de la course », s’enthousiasme le vainqueur. Le deuxième plus rapide chez les hommes est le vainqueur de l’année dernière, Philipp Feuz, qui n’espérait pas grand chose cette année en raison d’un retard d’entrainement. « J’ai du mal à croire que j’ai tout de même fait un temps de 2h33. Je ne m’attendais pas à pouvoir courir en dessous de 2h40. », s’étonne le sous-chef de cuisine de 33 ans.

Glacier3000_Run_2016_Eric Muthomi Riungu

Avec un peu plus d’une minute d’avance sur Feuz, Martina Strähl, qui se trouve actuellement dans une forme éblouissante, est arrivée sur la terrasse du Glacier 3000 en 2h32’04’’. La championne du monde de course de montagne longue distance 2015 pulvérise ainsi son propre record de l’an passé de près de 90 secondes. Daniela Gassmann Bahr, la précédente gagnante en série du Glacier 3000 Run, a dû malheureusement annuler son inscription en raison d’une blessure. La britannique Hannah Jarvis a réalisé le deuxième meilleur temps chez les femmes. La troisième place de l’épreuve féminine est allée à la liechtensteinoise Lea Tauern.

Sur un total de 785 participant, 702 se sont qualifiés, parmi lesquels 23 Alpine Nordic Walker. L’après-midi sur la promenade de Gstaad, 150 enfants ont pris le départ du traditionnel Gstaad Kids Run sous un soleil radieux. Bernhard Tschannen, le président du comité d’organisation, se réjouit tout comme les participants des conditions magnifiques. La veille, il a encore neigé sur le glacier et l’Oldenhorn dans son blanc manteau sous le ciel bleu composait un tableau incomparable sur la ligne d’arrivée. « Nous avons aussi reçu un très bon écho des coureurs et enregistré une nouvelle fois un record de parcours chez les dames », relève Bernhard Tschannen.

Après la 9ème édition de cette exigeante course de montagne, le comité d’organisation du Glacier 3000 Run se réjouit d’ores et déjà du jubilé des 10 ans avec pour la première fois l’organisation d’un marathon, en plus des 26 kilomètres de distance habituels. La boucle supplémentaire autour du lac d’Arnon est un gage de diversité et un défi très particulier pour les amateurs de course de montagne. En 2017, ce marathon comptera sans aucun doute parmi l’un des plus exigeants de Suisse.