Trois romands participent à l’une des courses de Trail les plus difficiles au monde pour soutenir la fondation Freude Herrscht.

 Un défi hors norme dans l’arrière-pays reculé du Yukon (Canada) avec pour objectif d’encourager la pratique du sport chez les jeunes en Suisse. Tel est le pari fou des 3 fondateurs de l’association OUT’CHA, Hervé Acosta, Victor Hugo Docarmo et Patrick Sumi pour récolter les CHF 10’000.- nécessaires au financement de 2 week-ends sportifs à la montagne offerts à une centaine d’enfants vivant en Suisse. Cette somme sera remise à la fondation Freude Herrscht (= C’est Formidable !) créée par Caroline et Adolf Ogi qui organisera ces deux « Aktivweekend» en 2020.

Le 30 janvier 2020, Hervé, Victor et Patrick franchiront la ligne de départ de la course de trail réputée être la plus froide et la plus difficile du monde : la Montane Yukon Arctic Ultra. Sportifs de longue date qui aiment le dépassement de soi, ils possèdent une solide expérience dans les courses longue distance à pied, en mode trail, en ski alpinisme ou en vélo. Ils auront 7 jours pour parcourir à pied, en autonomie, près de 500 km le long de la rivière canadienne Yukon, ceci par des températures entre -20 et -40 degrés. Des conditions extrêmes qui forcent les participants à repousser leurs limites. Le froid sera l’élément le plus difficile à gérer. Sans oublier une difficulté supplémentaire : à cette période l’année les nuits sont longues… environ 14 heures par jour !

L’association OUT’CHA a décidé de saisir cette occasion pour soutenir la fondation Freude Herrscht. « Notre participation au Yukon Arctic Ultra 2020 est un tremplin pour récolter CHF 10’000.- de dons au minimum, en faveur de la fondation Freude Herrscht. Sa mission est en adéquation complète avec nos valeurs : aller jusqu’au bout de ses rêves, encourager les jeunes à faire du sport en les inspirant, leur transmettre l’esprit d’équipe, la persévérance, le partage et le respect de la nature » expliquent les 3 membres du team OUT’CHA.

Les 2 week-ends sportifs offerts à une centaine d’enfants seront organisés par la Fondation Freude Herrscht à Kandersteg et à Zermatt courant 2020.